Blog du jeu de rôle Fluide

Genèse (suite) La catastrophe, les divisions de la race humaine

Voila la suite, dorénavant je vais essayer de poster au moins un article par semaine.

A l’aube du 10ème anniversaire de l’armistice, le Fluide muta et acquit ainsi le moyen de se propager dans l’air. S’en était alors finit de notre civilisation, en deux mois il contamina toutes les cellules vivantes de la planète et entraina une mutation en règle de tout l’écosystème.

La flore et le plupart des animaux survécurent plutôt bien à leurs mutations radicales mais les mammifères et particulièrement l’Homme souffrirent beaucoup. Même pas 1% des humains survécurent aux mutations de leurs organisme par le Fluide (une hypothèse courante est que cela est due à la complexité de notre organisme) et pour ceux qui survécurent les symptômes furent semblables aux contaminés de la Sibérie: des plaques sur le corps qui finissent par transformer l’épiderme en squelette externe et des transformations hideuses qui finissent par faire ressembler l’individu à un être insectoïde.

Ces mutants sont une population étrange du monde de Fluide sur laquelle je reviendrais dans d’autres articles. Il y eu d’autres survivants, les plus évidents furent ceux que l’on nomme aujourd’hui les « rétrogrades », c’est sont des privilégiés ayant eu accès à un antidote contre l’infection du Fluide qui fut découvert trop tard pour être fabriqué en série. La plupart d’entre eux furent donc des hommes importants politiquement ou économiquement. Très tôt on a noté chez eux une idéologie peu répandu dans les autres communautés du monde de Fluide, ils souhaitent ardemment le retour de la civilisation du monde passé. Ils considèrent que ce n’est pas à un virus de décider de la fin de millénaire d’évolution. D’où leur nom de rétrogrades, ils sont enclavés et luttent contre le monde entier.

A l’opposé de cette idéologie on a les élus: Lors de la grande contamination certaine personnes très ouvertes d’esprit virent dans le Fluide un destin mérité pour l’humanité, la revanche de l’écosystème sur les méfaits des Hommes. Ils acceptèrent le Fluide en eux, cet état de fait est unique dans le monde animal. Leurs descendants ont hérités de ces caractéristiques, le Fluide leur laisse le libre arbitre malgré sa présence dans leur organisme s’ils vivent en harmonie avec les autres créatures du Fluide et l’écosystème en général. Ils n’ont pas de place dans ce monde et peuvent devenir des mutants en se laissant happé par leur liens si particulier avec le Fluide ou au contraire rompre ce liens et devenir tel que les rétrogrades. Les joueurs seront amenés à jouer des élus dans le livre de base (je l’espère des extensions sortiront qui permettront de jouer les autres races).

La dernière espèce descendante des humains dans ce monde est l’espèce hybride. Les hybrides sont nés lors de la grande contamination, on l’a vu le Fluide peut créer un nouvel organisme complet à partir de deux organismes contaminés et morts depuis peu. Les hybrides sont donc le résultat de cette capacité, ils sont la fusion de corps humains et animal n’ayant pas supportés leur mutation. Ce sont des humanoïdes avec des attributs animaux. Ils vivent dans les ruines des villes où ils peuvent batifoler et vivre dans l’insouciance. Ils n’ont pas de véritable culture, ils vivent plutôt comme des enfants.

La prochaine fois je parlerais plus précisément du Fluide, c’est une notion cruciale qui n’est pas forcément très claire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s